Revised Program – Women’s Resistance to Feminism(s) in the USA, 19th-21st centuries (3-4 April 2020)

Salle du conseil D317, Bâtiment EGGER.

Friday April 3 2020/Vendredi 3 avril 2020

9h00 : Welcome and Coffee/Ouverture de la journée

Early Career Research Session/Session jeune recherche

Chair: Marc Calvini-Lefebvre

9h30-10h30

Amélie Ribieras (Université Sorbonne-Nouvelle): “Resisting Feminism through Discourse : a
Framing Analysis of Phyllis Schafly’s Rhetoric”
Delphine Beaujon (Université de Lorraine): “Using Women’s Voices to Reframe the Anti-
abortion Discourse: Unplanned and Abby Johnson as the New Pro-life Weapons of the Anti-
Abortion Movement”

Coffee Break/Pause-café

10h45-11h45

Méline Kasparian (ENS Lyon) : “A Kitchen of their Own : Alternatives to Mainstream
Feminism in Contemporary Chicana Writings”
Mariya Nikolova (Potsdam University): “The Limits of Risk in Kathy Acker’s Kathy Goes to
Haiti” 

12h-14h00: Lunch/Déjeuner

14h00-15h30

– Keynote/Conférence: Ronnee Schreiber (San Diego State University)

15h30-15h45: Coffee Break/ Pause-café

Contemporary Forms of Resistance to Feminism

Chair: Nicolas Boileau

15h45-17h15

-Marion Douzou (Université Lyon 2): “The Julia Learns Children Series and #1972 : a Case
Study of Antifeminism in the Tea Party Galaxy”
-Fatma Ramdani (Université de Lille): “Fighting Women’s Reproductive Health and Rights:
Trumpism at Work at the United Nations”

-Eleonore Cartellier (Université Grenoble-Alpes): “21st-Century anti Feminists”

Salle Colloque 1, Bâtiment Multimedia, T1

Saturday April 4 2020/Samedi 4 avril 2020

Antisuffragism and Antifeminism

Chair: Claire Sorin

9h30-10h30

– Rachel Nolan (University of Manchester): “‘The Anti on the Cartwheel’: Charlotte Perkins
Gilman’s War against Antifeminism, Then and Now”
– Katharina Vester (American University, Washington D.C): “An Appeal to American
Women: Discussions of Antisuffragism in Late 19th century Cookbooks”

Coffee break/Pause-café

Intersectional perspectives 

Chairs: Claire Sorin and Marc Calvini-Lefèbvre

10h45-12h15

-Blandine Chelini-Pont (Aix-Marseille Université): “Midge Decter’s Denunciation of Feminism” ‘

-Jill Drouillard (East Tennessee University): “Gender Critical Feminism as a Form of
Resistance to Feminism”
-Cécile Coquet-Mokoko (Université Versailles-St Quentin) “Black Feminism and White Feminism: an Impossible Dialog?”

Ateliers du Genre – « The diversification of awqâf in modern Iran at the intersection of politics, economy, gender and public health », Dr Hormoz Ebrahimnejad (17/12)

Chères et cher collègues,

vous êtes très cordialement invité.e.s à assister à la séance des Ateliers du Genre, GenderMed, qui aura lieu

Mardi 17 décembre 2019, 15h-17h, MMSH, salle 102

Dr. Hormoz Ebrahimnejad, maître de conférences en histoire moderne et contemporaine, Université de Southampton, Royaume-Uni, chercheur invité IISMM / EHESS Paris par Anne-Marie Moulin CNRS-Paris VII (SPHERE) 

présente une intervention dans le cadre des Ateliers du Genre, GenderMed : penser le genre en Méditerranée

« The diversification of awqâf in modern Iran at the intersection of politics, economy, gender and public health »

Recent studies have tended to demonstrate that waqf laws were the main cause of underdevelopment and for this reason, most modern states abolished them or took them under their control (Ottoman Empire, Egypt, Iran, etc.) As public goods are now in the remit of modern institutions, waqfs no longer play an important role in society (Timur Kuran). This paper contends that despite the above factors there is a revival of waqfs in modern societies to respond to the growth of civil society, economic developments and the increasing importance of public health.

Discutante : Randi Deguilhem (CNRS, TELEMMe-MMSH, AMU)

CONF (correction) – La Méditerranée du genre, de la résistance et des stratégies – Turquie (MUCEM/GENDERMED)

Mucem / GenderMed AMU – MMSH et Vice-Présidence Egalité Femmes-Hommes et la Lutte contre les Discriminations / Films Femmes Méditerranée

La Méditerranée du genre, de la résistance et des stratégies – Turquie

mardi 2 décembre 2019, 9h3018h30, Mucem, Salle Meltem

9h30

Ouverture, présentation de la journée : Yolande Padilla, Coopération Internationale et Direction Scientifique des Collections, Mucem, Randi Deguilhem, historienne, CNRS, TELEMMe-MMSH, AMU, GenderMed, en présence de Nolwenn Lecuyer, VicePrésidente AMU Égalité Femmes-Hommes et la Lutte contre les Discriminations

9h45 Androktones (10 mn, Emine Yıldırım)  

Nükhet Sirman, historienne, Univ. Boğaziçi, Istanbul : « Feminist Practice and Discourse on Violence Against Women »

Pınar Selek, sociologue, Univ. Nice Sophia Antipolis, « Le rôle du mouvement féministe dans le processus de l’émergence d’un nouveau cycle de contestation »

11h00 pause  

11h30 Gri Bölge (7 mn, Derya Durmaz)

Nazlı Ökten, sociologue, Univ. Galatasaray, Istanbul, « Entre mères et filles : le non-dit des inter-dits »

12h15 Zigzag (13 mn, Zeynep Mervé Uygun)

İpek Merçil, sociologue, Univ. Galatasaray, Istanbul, « Les formes de résistances à l’emprise carcérale des détenues de droit commun en Turquie »

13h00 Mireille Jacotin, Conservateure en chef, Mucem, « Le danger des images : un exemple de création contemporaine en milieu carcéral en Turquie (2016-2019) 

13h15 pause

Présentation de séance : Renaud Chantraine, Mucem

 

14h15 Void (13 mn, Asya Leman) 

 

Aylime Aslı Demir, Kaos GL, Academic and Cultural Studies Program Coordinator, « Unpredictable Times: Queering Politics in Turkey »

 

Karine Solene Espineira, sociologue, Université de Nice / LEGS Université Paris 8 : « Les enjeux de l’inscription culturelle des personnes trans dans la culture commune. Exister au-delà des dispositifs juridiques et médicaux »

 

Présentation de séance : Blandine CheliniPont, AMU

15h30 Scrabble (20 mn, Mervé Gezen) 

Ayşe Gül Altınay sociologue, Université Sabancı, Istanbul, « Transforming Voids into Transformative Spaces of Creative Expression and Solidarity: Gender and Sexuality Politics in Turkey »

16h15 pause     

16h45 Cinéma des femmes en Turquie, contextes et prouessesNicola Schieweck, FFM, Alin Taşçıyan, Filmmor Festival International des Femmes, Istanbul 

17h30 Forum d’échanges avec toutes les intervenantes

18h00 Bilan d’étapes du cycle « Genre et stratégies en Méditerranée », 201519

18h30 Clôture de la journée

Entrée libre sur inscription obligatoire : i2mp@mucem.org

Atelier du Genre: « Le corps-en-chantier à l’ère numérique: ses représentations et ses interprétations du genre »

Dans le cadre des Ateliers du Genre, GenderMed, vous êtes très cordialement invité.e.s à assister à la présentation deWafa Boughzala doctorante de l’université de Sousse

qui présente la communication suivante :‘Le corps-en-chantier’ à l’ère numérique : ses représentations et ses interprétations du genre

6 juin 2019, MMSH, salle 2, 15h-17h 

Atelier EFiGiES du 16 avril 2019, EHESS Marseille

L’équipe de l’atelier EFiGiES Aix-Marseille vous convie à sa prochaine séance qui aura lieu

le mardi 16 avril 2019 de 13h30 à 16h30

à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Marseille
Salle de réunion, 3e étage
Centre de la Vieille Charité, 2 rue de la Charité, 13002 Marseille

Nous aurons le plaisir d’écouter Célia Lamblin sur les appropriations politiques de la question des rapports sociaux de sexe par les militant·e·s égyptien·ne·s installé·e·s en France dans le contexte révolutionnaire post-2011. Nous écouterons également Marie Widmer sur le pouvoir royal hellénistique à travers la contribution des reines de la dynastie séleucide.

Célia Lamblin
ATER en sociologie, Université Aix-Marseille, LAMES

Migrations égyptiennes en France : les appropriations politiques de la question des rapports sociaux de sexe dans un contexte révolutionnaire vécu à distance

Durant la mobilisation multisectorielle qui s’est déroulée à partir de 2011 en Égypte, la question des rapports sociaux de sexe a fait l’objet de nombreux débats. Même à distance du territoire national, ces discussions ont eu un écho dans les manières de faire des Égyptiens installés à l’étranger qui s’organisaient pour visibiliser leur solidarité avec le processus révolutionnaire en cours. Sur la base d’une enquête multisituée réalisée entre 2013 et 2016, cette intervention propose d’interroger les manières dont les jeunes révolutionnaires égyptien·ne·s installé·e·s en France se sont approprié les questions de genre. Qu’il s’agisse des rapports constitués dans les interactions quotidiennes ou discutés au sein des structures associatives, nous verrons que la question des rapports sociaux de sexe n’a pas toujours été uniquement posée par des activistes révolutionnaires. Plus encore, il semble pertinent d’exposer de quelle manière la sexualité s’est avérée être un levier de déqualification de la parole de certain·e·s militant·e·s révolutionnaires. En clair, il s’agira de discuter les appropriations politiques de la question des rapports sociaux de sexe dans un contexte révolutionnaire vécu à distance.

Marie Widmer
Post-doctorante « incoming » LabexMed, TDMAM

Partager la royauté. Penser le pouvoir royal hellénistique par le biais des reines

A la suite de la mort d’Alexandre le Grand, les royaumes hellénistiques se développent et participent à la généralisation d’un type de gouvernance, la royauté, qui jusqu’alors n’était pas majoritairement représenté dans les espaces géographiques hellénophones. Ce système politique, qui s’établit et s’organise désormais sur un large espace, construit de nouvelles figures de basileis (rois) et de basilissai (reines).
Afin de rendre compte de ce pouvoir royal hellénistique en construction, j’ai choisi d’étudier la contribution des reines de la dynastie séleucide aux affaires politiques et l’image publique qu’elles façonnent et diffusent. Je discuterai, dans une progression diachronique, de leur autorité politique et dynastique dans un système familial polygynique.

Au plaisir de vous retrouver ou de vous rencontrer !

L’équipe de l’atelier Efigies Aix-Marseille.

Contact : efigies.aixmarseille@gmail.com
http://efigies-ateliers.hypotheses.org/category/atelier-efigies-aix-marseille

Ateliers du Genre, GenderMed : penser le genre en Méditerranée (02/04)

MMSH USR 3125 et la Vice-Présidence Egalité Femme-Homme et la Lutte contre les Discriminations

Table ronde « La fabrique juridique des droits des femmes en Méditerranée »

MMSH, salle de cours n° 1, mardi 2 avril 14h-16h30

À partir de perspectives interdisciplinaires qui questionnent les paramètres juridiques et les usages relatifs aux droits des femmes en Méditerranée, quatre membres du Comité du Pilotage du réseau MMSH-AMU « GenderMed » interviennent à l’appui d’exemples provenant du bassin méditerranéen.

Laurent Sermet (IEP, Aix-en-Provence) : « La fabrique universelle des droits de la femme : de la norme à la contrainte »

Blandine Chelini-Pont (AMU, Faculté du Droit) : « L’impact de la Convention d’Istanbul contre la violence à l’égard des femmes dans les pays méditerranéens appartenant au Conseil de l’Europe »

Carmen Garratón Mateu (U. de Cadiz, Espagne, post-doctorante rattachée à GenderMed) : « Lois des pays nord africains et ses effets pratiques face à l’égalité devant la loi et aux traités internationaux tels que la CEDAW »

Randi Deguilhem (CNRS, TELEMMe-MMSH, AMU) : « Genre, loi et droits de propriété au Moyen-Orient : analyse des travaux d’un programme GIS Genre (dir. Fatiha Talahite et Randi Deguilhem) et les publications des Cahiers du Genre (Paris)et de HAWWA (Leiden)»

Journée d’Etudes – Women’s antifeminism in the USA – 19th – 21st centuries (23/03)

9:15-10:00: Hélène Quanquin (Université de Lille) : « Catharine Beecher’s An Essay on Slavery and Abolitionism, with Reference to the Duty of American Females (1837), or Resisting Women’s Rights in the Age of Abolitionism »

10:00-10:45: Claire Sorin (Aix-Marseille University) : « A Woman Speaks against Suffrage : The Debate over Women’s Rights in Brother Jonathan, 1843 »

11:15-12:00: Claire Delahaye (Université Paris Est/Marne la Vallée) : « Resistance to Feminism and the Daughters of the American Revolution »

14:00-14:45: Cécile Coquet-Mokoko (Université de Tours) : « Black Feminism : a Form of Resistance to Feminism ? »

14:45-15:30: Annie Kelly (University of East Anglia) : « All Women are like that : the Tricky Performance of Womanhood in the Digital Antifeminist Sphere »

Séminaires GenderMed-GefeM-LAMES

Vous êtes très cordialement invité.e.s à assister aux prochaines séances co-organisées par GenderMed avec GeFeM-LAMES (jeudi 14 mars) et avec les Jeudis du Genre (21 mars) dont les détails se trouvent dans les programmes attachés à ce mail.


14 mars 2019 (10h-16h45) : Journée d’Etudes « Genre et Générations. Mises en mots et images« , GeFeM-LAMES-GenderMed (resp : Karine Lambert, Constance de Gourcy, Randi Deguilhem) MMSH salle PAF (10h-12h30), salle n° 1 (14h-16h45)


15 mars 2019 (18h30) : séance « Los Silencios« , Nouv.o.monde (resp: Constance de Gourcy), Rousset, Salle Emilien Ventre


21 mars 2019 (14h-16h) : séance « Genre, droit et propriété du monde musulman« , séminaire Jeudis du Genre – GenderMed (resp du séminaire : Susanne Böhmisch), Maison de la Recherche, 29 avenue Schuman

Jeudi du Genre – Genre, droit et propriété du monde musulman (21/03)

Dans le cadre du séminaire « Jeudis du Genre », dirigé par Susanne Böhmischr

21 mars 2019, 14h-16h, séance GenderMed – Jeudis du Genre

29 ave Schuman, Maison de la Recherche, salle 2.44, 14h – 16h

Séance : « Genre, droit et propriété du monde musulman »

Séance présidée par Susanne Böhmisch, AMU, maîtresse de conférences, ECHANGES ALLSH, membre du Comité du Pilotage GenderMed  susanne.bohmisch@univ-amu.f

Carmen Garratón Mateu (U. de Cadiz / post-doctorante GenderMed), « Le genre de la propriété dans la coutume berbère »

Randi Deguilhem (CNRS, TELEMMe-MMSH / AMU, GenderMed), « Genre, jurisprudence hanéfite et pratiques de propriété de waqf à Damas à la fin de l’époque ottomane »

Rencontre avec Helena Janeczek et Marguerite Pozzoli


Processed with MOLDIV

« Gerda Taro avait un talent incroyable, elle était obstinée, joyeuse, et elle ne se sentait aliénée ni par le fait d’être une femme, ni par aucun stéréotype. Elle était libre dans une Europe difficile, libre comme toute femme devrait avoir le droit de l’être ».

Roberto Saviano

Helena Janeczek est née à Munich, dans une famille de juifs polonais. Depuis 1983, elle vit en Italie. Elle a co-fondé le blog littéraire Nazione Indiana et collabore avec la revue Nuovi Argomenti ainsi qu’avec plusieurs grands quotidiens italiens. Après deux romans fort remarqués (Le rondini di Montecassino et Lezioni di tenebra traduits par M. Pozzoli), elle remporte le prix Bagutta et le prix Strega 2018 pour La ragazza con la Leica (La fille au Leica traduit par M. Pozzoli).

Dans La ragazza con la Leica, Helena Janeczek retrace la brève et intense existence de la photographe allemande Gerda Taro, morte à vingt-six ans pendant la guerre d’Espagne alors qu’elle couvrait un reportage sur la bataille de Brunete. Helena Janeczek ne se limite pas à retracer la biographie de l’intrépide photographe militante, exilée en France dès 1933 pour fuir le nazisme, confrontée à l’antisémitisme et longtemps restée dans l’ombre de son compagnon, Robert Capa. Dans son roman au souffle européen, Janeczek, nourrie de cultures multiples, entend restituer l’âme d’une époque qui ressemble par de nombreux points à la nôtre et inviter par là-même ses lecteurs à ne pas rester indifférents.

Avec la participation de Virginie Culoma Sauva (CAER), Severiano Rojo Hernandez (TELEMME) et Judith Obert (CAER).

Journée d’études « Genre et générations. Mises en mots et en images »

14 mars 2019, 10h – 16h45 : Journée d’Etudes, MMSH-AMU, Aix-en-Provence

GenderMed(MMSH USR 3125 et Vice-Présidence Egalité Femmes-Hommes et la Lutte contre les Discriminations) – GECRIS-GeFeM(TELEMMe) – LAMES– MMSH

Genre et générations. Mises en mots et en images

14 mars 2019

Salle Paul-Albert Février, MMSH

10h : Ouverture de la Journée 

Karine Lambert(TELEMMe/GeFeM), Constance De Gourcy(LAMES), Randi Deguilhem(TELEMMe/GenderMed/GeFeM)

10h15-11h15 : Marjolaine Balseva, Beaux-Arts Paris, « Fanfan,mon grand-père marseillais »

11h15-11h30 Pause

11h30-12h30 : Ons Kamoun, Ecole Supérieure de l’Audiovisuelle et du Cinéma du Gammarth, Tunis – GeFeM, « Le film de chercheur au cœur du paradoxe du discours scientifique »

Déjeuner à la cafétéria de la MMSH 

Salle 1, MMSH

14h-15h : Carmen Garratón Mateu, U. de Cadiz, Espagne / GenderMed, « La face cachée de la femme kabyle » 

15h-15h15 Pause   

15h15-16h15 : Chantal Guyot de Lombardon, GeFeM, « Ecrire l’absence : itinéraires croisés d’une transmissionfamiliale autour de Guy de Lombardon, journaliste et écrivain provençal (1881- 1914) »

16h15-16h45 Discussion Générale

15 mars 2019

Salle Emilien Ventre, Rousset

18h30 Avant-première « Los Silencios » Festival de Cinéma Nouv.o.monde, 

Projection du film suivie d’une rencontre avec Constance De Gourcy (LAMES) et Marie-Hélène Sa Vilas Boas (ERMES)