Archives pour la catégorie Billets

Rappel: Deuxième Journée du Genre, jeudi 19 avril: « Chantal Akerman. Repenser le cinéma avec les questions de genre » avec Caroline Renard

Les correspondant.es des 17 laboratoires AMU affiliés au GIS-GENRE proposent un jeudi par mois un séminaire consacré à des études sur le genre

Deuxième séance :

« Chantal Akerman. Repenser le cinéma avec les questions de genre »

Caroline Renard (LESA)

Jeudi 19 avril 2018, 14h-16h

Maison de la Recherche salle 2.41

Félicitations aux lauréates de l’aide à la mobilité du GIS Genre

Les correspondant.e.s des 17 laboratoires AMU affiliés au GIS-GENRE félicitent Ando Rakotoson-Rakotobe, Anastasia-Alithia Seferiadis et Alice Servy, lauréates de l’aide à la mobilité 2018 du GIS Institut du Genre.
Ces financements font l’objet d’un appel annuel auquel peut répondre tout.e doctorant.e dont le laboratoire contribue à la cotisation au GIS d’AMU. Pour en savoir plus, merci de contacter Marc Calvini-Lefebvre, représentant d’AMU au Comité de Direction du GIS Institut du Genre: marc.calvini-lefebvre@univ-amu.fr

Observatoire Régional des Métiers PACA: Journée de Culture Commune

Observatoire
Régional des Métiers
Provence – Alpes – Côte d’Azur

Logo ORM

Dernière opportunité de vous inscrire à la journée

Métiers techniques et industriels… Recruter mixte ?

Organisée par l’ORM et le RREFH le jeudi 5 avril 2018
(8 h 45 à 16 h 30) à l’Espace Canopé, 31 bd d‘Athènes – 13001 Marseille

Vous trouverez sur ce lien le programme
Pour inscription, renvoyez le coupon réponse avant le 29 mars à rrefh@orm-paca.org


L’Observatoire régional des métiers et le Réseau régional pour l’égalité femmes-hommes (RREFH) portent chaque année une manifestation intitulée « Journée de culture commune du RREFH » croisant un enjeu emploi-formation avec des pistes d’action en matière d’égalité-mixité professionnelle.

L’édition 2018 s’intéressera aux modalités et perspectives d’emploi de femmes en réponse aux problématiques de recrutement dans les métiers techniques et industriels. La manifestation étudiera notamment les enjeux et initiatives en matière de mixité dans 3 secteurs : BTP, Industrie (métallurgie) et Énergie.

Développeurs publics de l’économie et de l’emploi, décideurs et décideuses de branches et fédérations, représentant.e.s d’organisations syndicales, responsables de ressources humaines, acteurs et actrices de l’éducation, orientation, formation, professionnel.le.s de la recherche en sciences sociales… cette journée est faite pour vous !

Au plaisir de vous accueillir, le 5 avril 2018.
Cordialement,

Céline Gasquet – Directrice
Observatoire Régional des Métiers
41, La Canebière
13001 Marseille

GenderMed – IEP: L’égalité entre femmes et hommes. Les pays méditerranéens à la lumière de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme (03/04)

« L’égalité entre femmes et hommes. Les pays méditerranéens à la lumière de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme »
mardi 3 avril 18h15 – 20h, Entrée libre
IEP Aix, ampi Cassin
organisé par Laurent Sermet
Avec la participation de:
Randi Deguilhem (CNRS)
Blandine Chelini-Pont (AMU)
Yiorgos Karavokyris (Université Aristote de Thessalonique)
Edison Mouvenot Bonfim (Université de Complutense de Madrid)

Cinéma. Penser le genre et l’absence dans les migrations

Dans le cadre du festival Nouv.o.monde, les films du Delta en partenariat avec Gendermed et le programme LabexMed (MMSH) proposent une rencontre cinématographique sur le traitement de l’absence à partir du film « Paris la Blanche » de la réalisatrice Lidia Leber Terki.

Rencontre avec la réalisatrice Lidia Terki et Constance De Gourcy (Lames-AMU) enseignant-chercheur en sociologie, spécialisée dans l’étude des migrations, membre du Comité de pilotage de Gendermed.
Médiation des rencontres: Francis Kerros

Synopsis : Sans nouvelles de son mari parti travailler en France dans les années soixante-dix, Rekia, quitte le village de Kabylie où elle vit. Elle traverse l’Algérie, la France et les banlieues parisiennes pour ramener Nour au village. Mais l’homme qu’elle finit par retrouver dans un foyer d’anciens travailleurs immigrés à la retraite a changé. Son héros, l’ancien combattant des maquis, celui qui était revenu au village pour la dernière fois il y a quatre ans, est devenu un étranger.

Pour en savoir plus : http://www.filmsdelta.com/crbst_104.html

Cette séance aura lieu le dimanche 25 mars à 14h (salle Emilien Ventre de Rousset).

L’ Atelier du Genre du 20 février 2018 sur « Les droits des femmes en Inde » est en ligne

La séance des Ateliers du Genre, GenderMed, du 20 février 2018, sur les droits des femmes en Inde par Manoj Kumar SINHA (directeur : India Law Institute), invité par Laurent SERMET (professeur IEP Aix-en-Pce) qui était discutant de la séance, est disponible ici: http://mediamed.mmsh.univ-aix.fr/chaines/Pages/Gendermed-0010.aspx
GenderMed remercie vivement Manoj SINHA et Laurent SERMET pour leur participation.

Nouvelles rencontres: les référent.e.s GIS Genre lancent les « Jeudis du Genre »

Les correspondant.es des 17 laboratoires AMU affiliés au GIS-GENRE proposent un jeudi par mois un séminaire consacré aux études genre.

Le premier jeudi du Genre aura lieu jeudi prochain 22 Février portera sur: « Danse-Cinéma-Genre : Regards Croisés sur Pina Bausch »

Jeudi 22 février 2018 14h-16h
Maison de la Recherche salle 2.44

 

Susanne Böhmisch (ECHANGES) : La ques@on du genre en danse et dans le « Tanztheater » de Pina Bausch

Caroline Renard (LESA) : L’une danse, l’autre filme. Etudes de genre et cinéma

Pour le flyer, suivez ce lien

Annonce CNRS – Financement Gender-Net Plus H2020

La Mission pour la place des femmes au CNRS coordonne GENDER-NET Plus, dont le consortium est constitué de 16 partenaires de 13 pays différents.
Ce dernier a lancé un appel à projets, basés sur les Objectifs de Développement Durable de l’ONU, qui suscite jusqu’alors beaucoup d’enthousiasme.

L’appel vise donc des projets, de 3 ans maximum, qui doivent porter sur des thématiques « genre » et plus spécifiquement un ou plusieurs des thèmes suivants : les violences de genre, les questions de sexe et de genre dans le vieillissement et la santé, le genre et les nouvelles technologies, le genre dans l’entrepreneuriat et les systèmes d’innovation, ou encore la dimension du genre dans les comportements et les processus de décision face aux changements climatiques.

N’hésitez pas à relayer largement cet appel, notamment grâce aux visuels ci-joint. Les équipes candidates devront former un partenariat avec au moins 2 autres pays du projet (Autriche, Belgique, Canada, Chypre, Espagne, Estonie, Irlande, Israël, Italie, Norvège, République tchèque, Suède), et déposer une pré-proposition au plus tard le 1er mars 17h00 CET. Un outils a été mis en place pour trouver des potentiels partenaires : http://bit.ly/GNPlusPartnering

Vous trouvez des détails supplémentaires :
–          sur le communiqué de presse en français :  http://bit.ly/GNPlusCP
–          dans le communiqué de presse en anglais : http://bit.ly/GNPlusCPE
–          et surtout sur le site du projet en anglais, avec les documents relatifs à l’appel à projet :  http://gender-net-plus.eu/joint-call/cofunded-call/
Les projets français pourront recevoir jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’euros, grâce aux fonds apportés par le CNRS, l’ANR, et le MESRI (300’000€ en tout), et par l’Union Européenne (qui ajoute des fonds à ceux des partenaires).

Nous vous invitons également à relayer le projets sur les réseaux sociaux, et nous soutenir sur les réseaux sociaux de GENDER-NET Plus :
–          Twitter : https://twitter.com/GENDER_NET_Plus
–          Facebook : http://bit.ly/GNPlusFb

Vous pouvez aussi vous inscrire à la Newsletter du projet : http://gender-net-plus.eu/newsletter/

Séminaire RUSMEG – Favoriser le dialogue entre les chercheur·e·s et les acteurs/actrices de la société civile: Le cas de la recherche-action sur les femmes migrantes (16/02)

Le Réseau Universitaire et Scientifique Euro-Méditerranéen sur les Femmes et le Genre (RUSEMEG)

organise son 9e  séminaire itinérant de recherche

Vendredi 16 février 2018

Favoriser le dialogue entre les chercheur·e·s et les acteurs/actrices de la société civile

Le cas de la recherche-action sur les femmes migrantes

 

A l’Université Aix-Marseille

 Site Ilot Bernard du Bois

5-9 Boulevard Bourdet, Marseille

Salle d’enseignement 21 (1r étage IBD)

Cliquez ici pour les pages 1 et 4 du flyer

Cliquez ici pour les pages 2 et 3 du flyer

Séminaire GeFeM – Marceline Desbordes-Valmore, une poète face à la répression de l’insurrection lyonnaise de 1834 (15/02)

Titre : Marceline Desbordes-Valmore, une poète face à la répression de l’insurrection lyonnaise de 1834.

Intervenante : Christine Planté

Professeure émérite de littérature française et d’études sur le genre

Université de Lyon 2, UMR IHRIM 5317

Introduction : Nicole Cadene, Historienne, GEFEM-GECRIS

Résumé
Les révoltes lyonnaises des Canuts en novembre 1831 et avril 1834, sont aujourd’hui envisagées comme les premiers grands conflits sociaux urbains de l’ère moderne en Europe.
Si les témoignagnes écrits ne manquent pas à leur sujet, les textes littéraires sont rares, et plus encore les textes poétiques.
C’est une femme, Marceline Desbordes-Valmore, qui dès 1834 écrit des vers remarquables sur la répression de l’insurrection, qu’elle ne pourra tous publier alors. Elle fait ainsi entendre, au sein du romantisme français, une nouvelle poésie sociale et politique, qui étonne par rapport à l’image dune poésie féminine amoureuse qui lui est le plus souvent attachée, et qui touche encore aujourd’hui