Trois axes structurants

Les actions de GenderMed se répartissent en trois axes structurants et complémentaires rendus possibles par la diversité de ses interlocuteurs et l’ouverture scientifique et institutionnelle, académique et non académique dont ce réseau bénéficie :

1.RECHERCHE :

Le soutien de projets des membres du Comité de pilotage, le soutien aux réseaux partenaires et aux événements impulsés par les jeunes chercheurs. Le lancement de 1 appel à projet par an autour d’une thématique choisie. Pour l’année 2020-2021, le thème en écho avec l’actualité est Mobiliser, se Mobiliser autour du genre en Méditerranée.

 

Aborder le genre en Méditerranée et au-delà suppose en outre explorer les nouvelles thématiques et approfondir celles jugées plus « traditionnelles » et ce à différentes échelles, régionale, nationale et internationale (éducation, développement, santé, violences, travail, mobilités et migrations, créations et expressions, etc.). Les questions de citoyenneté, de droits, de mutations sociétales, les résistances face aux normes institutionnelles ou morales, gGenre, inégalités, discriminations, les féminicides et la famille. Cet axe comporte également l’organisation de journées d’études, de colloques, d’Écoles de recherches. Il propose une dynamique d’intégration des jeunes chercheurs à partir du Master par le biais de stages et d’appels d’offres.

  • Un travail de collecte big data (données et archives) sur le genre en Méditerranée (en cours) ayant eu comme ébauche le Who’s Who et la constitution de bouquets de données en collaboration avec les plateformes AMU et Huma Num

  • Collecte d’archives et d’objets

2. FORMATION et SENSIBILISATION :

Outre un intérêt scientifique, les membres du réseau développent différentes formes et actions de sensibilisation sur les thématiques du genre et sur les questions liées à l’égalité entre les femmes et les hommes plus largement sur le rapport qui peut exister entre les résistances et les discriminations. Pour ce faire, sont mobilisés l’ensemble des instruments de la recherche et de partage de la culture scientifique. Des cours ou des modules de formation et seront mis à la disposition des étudiant.e.s, enseignant.e.s et chercheur.e.s, parmi lesquels :

Séminaires, Master Class annuelle, ateliers jeunes chercheurs, workshops avec les ONG. Ces formations investissent à la fois les thématiques recherche et les outils de la recherche : archives, données, carnets et expériences méthodologies du terrain genre.

3. DISSEMINATION et VALORISATION des résultats et des outils :

L’approche du genre comme outil de transformation sociale et politique conduit vers une perspective non seulement de diffusion valorisation à sens unique mais vers l’implication de la société civile à travers l’organisation d’événements policy makers, les espaces artistiques ainsi mixtes dans des formats innovants et attractifs, les festivals Nouv.o monde/ les Films du Delta, les Rencontres Films Femmes Méditerranée).

La collaboration avec des organismes artistiques et patrimoniaux, la participation aux événements de culture scientifique : Nuit européenne des chercheurs, la Fête des sciences, Festival du « Jeu de l’oie », les conférences thématisées vulgarisées menées avec les jeunes publics et sur le genre.

GenderMed se déploie aussi bien dans le monde universitaire qu’auprès de l’univers associatif (ATMF… ) mais aussi dans le cadre de ses liens avec des instances de la gouvernance Sud PACA. GenderMed, l’équipe de coordination scientifique suscite, encourage et soutient également de nouvelles initiatives artistiques et militantes